Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Chevalier François
  • Le blog du  Chevalier François
  • : Chevalier en croisade pour la diffusion d'informations sur la réalité et les dangers de notre époque
  • Contact

Qui suis-je ?

Réponse en bas de page

Recherche

Le Chevalier François

               sur le Web

 

 untitled copie          bouton facebook   

 

     

Archives

Avertissement !

Ce blog se veut un espace de débat et une source d’information.

La publication de textes, de photos ou de vidéos repris d’autres sources n’implique nullement une adhésion à leur contenu. Les commentaires n'engagent que leurs auteurs.        

 

La liberté d'opinion et d'expression est considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain. Elle est citée à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme comme suit : «Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.»

Blog sous la protection de l’article 10 du deuxième Traité de la Convention de Berne, l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme et l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, défendant le droit de tous à l’information et le droit à la liberté d’expression et d’opinion.

Tous Les Gifs

27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 13:37

EDL

Traduction d’un article du Guardian :

 

Un grand nombre de Britanniques seraient prêts à soutenir un parti nationaliste anti-immigration s’il n’était pas associé à la violence et l’imagerie fasciste, selon les conclusions de la plus vaste enquête sur l’identité et l’extrémisme menée au Royaume-Uni.

 

Un sondage de Populus révèle que 48% de la population envisagerait de soutenir un nouveau parti anti-immigration engagé dans la lutte contre l’islamisme, et serait favorable à des politiques visant à faire afficher par tous les bâtiments publics le drapeau de Saint-George ou le drapeau de l’union. Les militants anti-racistes ont déclaré que les résultats indiquent les principaux partis de Grande-Bretagne ont perdu le contact avec l’opinion publique sur les questions de l’identité et de la race.

 

Le sondage suggère que le taux de soutien pour un parti d’extrême-droite pourrait égaler ou même dépasser celui de pays comme la France, les Pays-Bas et l’Autriche. Le Front national en France espère obtenir 20% au premier tour de l’élection présidentielle l’année prochaine. Le parti néerlandais anti-islam dirigé par Geert Wilders a recueilli 15,5% des voix aux élections législatives de l’an dernier.

 

Les groupes anti-fascistes ont déclaré que les résultats du sondage en question bousculent la croyance selon laquelle les Britanniques sont plus tolérants que les autres Européens. “Ce n’est pas que les Britanniques sont plus modérés, mais simplement que leur opinion n’a pas trouvé une expression politique” a déclaré un rapport du Searchlight Fiducie Education Trust, l’organisme de bienfaisance anti-fasciste qui a commandé le sondage.

 

Selon le sondage, 39% des Britanniques “moyen-orientaux”, 34% des Britanniques blancs et 21% des Britanniques noirs souhaitent que l’immigration au Royaume-Uni soit stoppée de façon permanente, ou du moins jusqu’à ce que l’économie se porte mieux. Et 43% des Britanniques “moyen-orientaux”, 63% des Britanniques blancs et 17% des Britanniques noirs accord avec l’assertion selon laquelle “l’immigration en Grande-Bretagne a été une mauvaise chose pour le pays”. Un peu plus de la moitié des interrogés – 52% – sont d’accord avec la proposition selon laquelle “les musulmans créent des problèmes au Royaume-Uni”.

 

Jon Cruddas, le député travailliste qui a mené avec succès une campagne contre le British National party dans sa circonscription Dagenham et Rainham dans l’est de Londres, a déclaré que les conclusions du rapport soulignent une “vraie menace d’une nouvelle potentielle force politique puissante construite autour d’un nationalisme anglais assuré”. Le rapport a identifié une résurgence de l’identité anglaise, avec 39% préférant se désigner anglais plutôt que britannique. Seulement 5% se sont étiquetés européenne.

 

Le sondage a également identifié une majorité souhaitant être autorisée à critiquer ouvertement la religion, avec 60% qui pensent qu’il “devrait être autorisé de dire ce que l’on pense de la religion”. En revanche, moins de la moitié – 42% – disent que “les gens devraient être autorisés à dire ce qu’ils pensent sur la race”.

 

The Guardian (traduction)

Publié par : http://www.fdesouche.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier François - dans Europe
commenter cet article

commentaires