Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Chevalier François
  • Le blog du  Chevalier François
  • : Chevalier en croisade pour la diffusion d'informations sur la réalité et les dangers de notre époque
  • Contact

Qui suis-je ?

Réponse en bas de page

Recherche

Le Chevalier François

               sur le Web

 

 untitled copie          bouton facebook   

 

     

Archives

Avertissement !

Ce blog se veut un espace de débat et une source d’information.

La publication de textes, de photos ou de vidéos repris d’autres sources n’implique nullement une adhésion à leur contenu. Les commentaires n'engagent que leurs auteurs.        

 

La liberté d'opinion et d'expression est considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain. Elle est citée à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme comme suit : «Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.»

Blog sous la protection de l’article 10 du deuxième Traité de la Convention de Berne, l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme et l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, défendant le droit de tous à l’information et le droit à la liberté d’expression et d’opinion.

Tous Les Gifs

10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 19:45

Qu’a dit le président de la République ?

 

 

 

 

Mercredi soir, lors du 26e dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France, Nicolas Sarkozy a affirmé dans son discoursque le judaïsme « a contribué à forger l’identité de la France » et que chaque juif « continue à participer à cette alchimie subtile ».

 


hassidic-emoticon[1] (2)

« Si la France a des racines chrétiennes, elle a aussi des racines juives. La présence du judaïsme est attestée en France avant même que la France ne soit la France, avant même qu’elle ne soit christianisée. » « C’est ainsi », a-t-il dit, « qu’il existe en France des bains rituels juifs contemporains de nos églises romanes et des synagogues aussi ornées que des chapelles baroques. Oui, le judaïsme fait partie des racines de la France et chaque Français, quelle que soit sa confession ou son origine, peut en être fier. »

 

 

Que signifie l’expression « racines juives de la France » ?



Le mot « racine » suscite les réserves de nombreux historiens. « C’est une mauvaise métaphore », juge Bruno Dumézil, auteur des Racines chrétiennes de l’Europe (Fayard, 2005), livre dont il n’a pas choisi le titre… « En histoire, on a plutôt tendance à penser que les civilisations se déversent les unes dans les autres sans rupture. » De surcroît, le terme peut conduire à surévaluer certaines composantes au détriment d’autres. « Mais si l’on veut garder le terme, alors on peut reconnaître que l’identité française, qui s’est vraiment forgée au XIIe siècle au moment de la guerre de Cent Ans, puise à certaines influences plus ou moins fortes : chrétienne bien sûr, mais aussi romaine pour les structures administratives, païenne (gauloise par exemple) pour l’art, juive pour ce qui concerne la vie intellectuelle, que ce soit à la cour de Charlemagne ou lors de la création des premières universités, mais aussi arabe pour la transmission de la pensée grecque… »
f%20(19)[1]
La définition de « la France » fait également débat parmi les historiens. Pour Jean-Pierre Rioux, président du Comité d’orientation scientifique de la Maison d’Histoire de France, qui choisit d’en retenir une définition politique, il serait abusif de parler de « racines juives » pour un « espace que l’on nationalise en le baptisant rétroactivement France ». « La France a bien des racines chrétiennes parce que cette religion dominait, parce que les paroisses sont à l’origine du quadrillage territorial actuel, et parce que, du baptême de Clovis à 1789, c’est sur cette lignée que s’est construite la France », indique-t-il, reconnaissant toutefois que l’expression des « racines juives » pourrait s’appliquer à l’Alsace « où la synagogue cohabitait avec l’église ». Pour Laurence Sigal, le débat peut être dépassé si l’on admet que « nous devons faire l’histoire du corps national, mais aussi celle des composantes de la société ».

 

Anne-Bénédicte HOFFNER

article complet ici :  Nicolas Sarkozy évoque les « racines juives » de la France devant le Crif
publié par : http://www.la-croix.com/

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier François - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires