Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Chevalier François
  • Le blog du  Chevalier François
  • : Chevalier en croisade pour la diffusion d'informations sur la réalité et les dangers de notre époque
  • Contact

Qui suis-je ?

Réponse en bas de page

Recherche

Le Chevalier François

               sur le Web

 

 untitled copie          bouton facebook   

 

     

Archives

Avertissement !

Ce blog se veut un espace de débat et une source d’information.

La publication de textes, de photos ou de vidéos repris d’autres sources n’implique nullement une adhésion à leur contenu. Les commentaires n'engagent que leurs auteurs.        

 

La liberté d'opinion et d'expression est considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain. Elle est citée à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme comme suit : «Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.»

Blog sous la protection de l’article 10 du deuxième Traité de la Convention de Berne, l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme et l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, défendant le droit de tous à l’information et le droit à la liberté d’expression et d’opinion.

Tous Les Gifs

21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 18:08
Jean Guisnel

Défense ouverte par Jean Guisnel

 

Les députés et les sénateurs ne sont tenus informés que dans les grandes lignes des objectifs des missions de recherche.

La délégation parlementaire sur le renseignement a rendu son rapport

Jean-Luc Warsmann, le président de la délégation parlementaire au renseignement. © Witt / Sipa

 

Par Jean Guisnel

 

Le président de la République a reçu, ce lundi, la délégation parlementaire au renseignement conduite par son président, le député UMP des Ardennes Jean-Luc Warsmann. On apprend dans ce communiqué officiel que le rapport de cet organisme est "confidentiel". Dans un très bel exemple de langue de bois et d'autosatisfaction, le communiqué précise que la réunion élyséenne a permis de "constater le fonctionnement satisfaisant du dispositif mis en place à partir de 2007 et de souligner les priorités du renseignement, en particulier la lutte contre le terrorisme, la cyberdéfense et la protection de nos entreprises face aux divers types d'ingérence".

 

La réalité est un peu différente : si le Conseil national du renseignement et la création de la DCRI ont effectivement constitué des innovations dans l'organisation française du renseignement, la délégation parlementaire au renseignement ne peut se prévaloir de cette qualité. Son premier rapport rendu en décembre 2009 était pratiquement vide, et il y a fort à parier que celui qui vient d'être rendu est de la même eau. Rien d'étonnant à cela : cet organisme parlementaire n'est tenu informé que dans les grandes lignes des options générales en matière de recherche définies à l'Élysée. Il n'est en rien comparable aux structures parlementaires de contrôle mises en place dans les autres grandes démocraties, notamment aux États-Unis et en Allemagne.

 

Publié par : http://www.lepoint.fr



Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier François - dans Secret Defense
commenter cet article

commentaires