Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Chevalier François
  • Le blog du  Chevalier François
  • : Chevalier en croisade pour la diffusion d'informations sur la réalité et les dangers de notre époque
  • Contact

Qui suis-je ?

Réponse en bas de page

Recherche

Le Chevalier François

               sur le Web

 

 untitled copie          bouton facebook   

 

     

Archives

Avertissement !

Ce blog se veut un espace de débat et une source d’information.

La publication de textes, de photos ou de vidéos repris d’autres sources n’implique nullement une adhésion à leur contenu. Les commentaires n'engagent que leurs auteurs.        

 

La liberté d'opinion et d'expression est considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain. Elle est citée à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme comme suit : «Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.»

Blog sous la protection de l’article 10 du deuxième Traité de la Convention de Berne, l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme et l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, défendant le droit de tous à l’information et le droit à la liberté d’expression et d’opinion.

Tous Les Gifs

18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 20:48

Poitiers

Mostafa vit dans un autre monde. Cet Algérien de 43 ans, arrivé en France depuis huit ans, ne connaît que le Coran pour justifier tous ses actes, y compris les plus inqualifiables.

 

Il frappe régulièrement Zara, un petit bout de femme de 37 ans drapé de noir, constamment recroquevillée sur sa peur. En octobre dernier, le tribunal correctionnel avait condamné son mari pour les violences qu'il lui faisait subir.

« Même si votre femme ne vous obéit pas, vous ne tapez pas de dessus », avait averti la présidente.

Mostafa avait opiné du chef.

 


Sauf que, à peine sorti de la salle d'audience, il avait menacé Zara de l'asperger d'essence, elle et leurs quatre filles, si elle portait plainte à nouveau. Les coups ont repris de plus belle. Mercredi, profitant que le bus passait près du commissariat, Zara sort, et s'y réfugie avant de porter plainte. Elle décrit plusieurs scènes de violences, la dernière remontant à la nuit précédente.
 

Hier, Mostafa est repassé devant des magistrats. Coup du sort pour lui, des magistrats à la greffière en passant par les avocates, il n'avait que des femmes face à lui. Enfermé dans son monde, arguant de voix venues de loin et sûr du droit que le Coran lui donne de frapper sur sa femme, il n'a pas cédé un pouce de terrain.


« Cest le Coran qui dit qu'on a le droit de taper si elle n'obéit pas, c'est pas nous. C'est de la foi! », assure Mostafa.

 

Il a été condamné à trois ans de prison ferme avec, en plus, la révocation d'un sursis de huit mois. Il est parti en détention.

 

 

Emmanuel COUPAYE

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier François - dans Islamisation de la France
commenter cet article

commentaires