Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Chevalier François
  • Le blog du  Chevalier François
  • : Chevalier en croisade pour la diffusion d'informations sur la réalité et les dangers de notre époque
  • Contact

Qui suis-je ?

Réponse en bas de page

Recherche

Le Chevalier François

               sur le Web

 

 untitled copie          bouton facebook   

 

     

Archives

Avertissement !

Ce blog se veut un espace de débat et une source d’information.

La publication de textes, de photos ou de vidéos repris d’autres sources n’implique nullement une adhésion à leur contenu. Les commentaires n'engagent que leurs auteurs.        

 

La liberté d'opinion et d'expression est considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain. Elle est citée à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme comme suit : «Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.»

Blog sous la protection de l’article 10 du deuxième Traité de la Convention de Berne, l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme et l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, défendant le droit de tous à l’information et le droit à la liberté d’expression et d’opinion.

Tous Les Gifs

16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 16:58

Par Flore Galaud

Elodie Monteiro a été renversée alors qu'elle venait de terminer son service dans un bar de la rue Vieille du Temple, dans le IIIe. (DR)
Elodie Monteiro a été renversée alors qu'elle venait de terminer son service dans un bar de la rue Vieille du Temple, dans le IIIe. (DR)

Après avoir mortellement percuté en voiture Elodie Monteiro, une cyclomotoriste de 23 ans, les deux jeunes s'étaient contentés de rire avant de s'enfuir. Leur procès s'ouvre mercredi en correctionnelle.

Embardées, zigzags, accélérations, feux rouges brûlés... puis le choc. Deux jeunes comparaissent à partir de ce mercredi en correctionnelle pour avoir mortellement percuté en voiture Elodie Monteiro, une jeune femme de 23 ans qui circulait en deux-roues dans le IVe arrondissement de Paris.

Dans la nuit du 14 au 15 janvier 2010, trois jeunes originaires de Champigny-sur-Marne (94) «s'amusent» avec une voiture qu'on leur a prêté, une Toyota Yaris, sur le quai de Gesvres. Mais à l'angle de la rue Saint-Martin, le conducteur brûle le feu de trop : lancé à 75 k/h, il percute une cyclomotoriste qui rentrait chez elle après avoir terminé son service dans un bar. Il est 2h10 du matin.

L'impact est d'une violence inouïe. Elodie Monteiro est projetée à une dizaine de mètres. Les trois jeunes descendent alors du véhicule pour aller voir la victime. Là, scène surréaliste : ils «rient» et «insultent» les passants qui tentent de venir en aide à la jeune femme. Puis prennent la fuite à pieds. Sans prévenir les secours.

Contactés par les témoins du drame, les secours interviennent rapidement sur place. Elodie Monteiro, qui souffre de multiples lésions - dont un grave traumatisme facial - est transporté à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Elle y décède quelques heures plus tard.

 

Tests de drogue et d'alcool positifs

 

Rapidement, les enquêteurs parviennent à retrouver la trace des chauffards. Le conducteur, âgé de 20 ans, est interpellé dans la nuit. Tout comme les deux passagers du véhicule : un jeune de 20 ans et un autre de 17. Les tests de dépistage révèlent qu'ils ont tous consommé de l'alcool et de la drogue. Les trois jeunes reconnaissent les faits, bien qu'ils arguent que le feu était orange, ce que l'enquête a réfuté.

Les deux jeunes, aujourd'hui âgés de 21 ans, comparaissent à partir de mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris. Le conducteur est poursuivi pour «homicide involontaire avec circonstances aggravantes» et l'autre pour «non-empêchement de délit». Le troisième passager sera jugé prochainement par un tribunal pour enfants.

«Ce sont des assassins, ils devraient tous passer devant une cour d'Assises», s'est insurgée mercredi la mère d'Élodie sur RTL. «Ils ont bu, se sont drogués (...), ils roulaient vite, ont brûlé des feux rouges, ont failli avoir un accident juste avant et cela ne les a pas arrêtés, ils ont continué à slalomer entre les voitures, à brûler des feux (..). Quand vous faites ça, vous êtes un tueur. Ce ne sont pas juste des jeunes qui voulaient s'amuser», a-t-elle estimé.

En correctionnelle, les deux jeunes encourent au maximum une peine de dix ans de prison pour des faits qui sont considérés comme un «délit routier».

 

Publié par : http://www.lefigaro.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier François - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires